LOGO-EBC

Capoeira

Qu'est ce que la Capoeira?

 

La capoeira est un art martial qui combine des éléments de lutte et de danse au son des instruments et du chant, suivant un rituel spécifique au cours duquel se déroule un «jeu» dans un cercle formé par les pratiquants (la roda).
Sa pratique développe la souplesse, force, équilibre, la coordination et la résistance physique, contribuant à l'amélioration physique qui peut être prouvé en peu de temps. Elle est considéré comme l'une des formes les plus complètes de travaille pour le corps et l'esprit.

Un peu d'histoire

 

L'origine de la Capoeira est directement liée à la création du Brésil. Avec la colonisation, les Portugais ont vu le travail des esclaves comme l'instrument ideal pour le développement qu'ils souhaitaient. Les esclaves étaient amenés des régions de l'Afrique que les Portugais contrôlaient - Angola, Cap Vert, Guinée-Bissau.

Malgré la douleur, la souffrance et le travail dur, ces Africains n'ont pas oublié leur culture et leur tradition, au contraire, elles seront les graines originelle de la tant attendu liberté.

Les premières réactions contre leur captivité ont été limitées à des fuites et des révoltes individuelles et désorganisées. Au fil du temps, les esclaves ont ressenti le besoin d'organiser la résistance contre l'oppresseur et ont commencé à planifier les fuites créant des sentiers de havres de sécurité à cet effet, les "Quilombos".

Pour organiser les fuites, les esclaves utilisaient leurs propres corps comme armes. Le dur travail auquel ils étaient sujets les dota de force et d'endurance - ils leur manquaient juste de canaliser tout cela dans la lutte, pratiqué et amélioré dans les clairières du "mato-ralo", qui dans le dialecte Tupi-Guarani était appelé "cáapuêra" mot duquel dériva le nom Capoeira.

Les rencontres festives ou mystiques sont devenus une opportunité en plus pour la pratique de la capoeira, comme elles n'ont pas été supprimés par les agriculteurs. Ainsi, la Capoeira a gagné l'accompagnement des chansons, de la tape des mains et des instruments, parmi lesquels se détache le berimbau, symbole de la Capoeira.

La Capoeira fût en 1890, interdite et considérée comme un crime par le maréchal Deodoro Da Fonseca par le décret-loi 487. Un tel décret a pratiquement anéanti la Capoeira qui refit surface en 1957 lorsque Manoel dos Reis Machado, Mestre Bimba, a fait une présentation au président Getulio Vargas, qui se plaisant à la manifestation, leva l'interdiction et permit qu'elle soit pratiqué et enseigné dans les académies.

Mestre Bimba a créé le style Regional une Capoeira plus rapide, objective et efficace avec ses principes et ses fondements, ce qui conduit les traditionalistes à baptiser leur style, Capoeira Angola, plus lente et au niveau du sol, qui eu Mestre Pastinha comme son plus grand représentant.

Aujourd'hui la Capoeira n'est plus exclusive à Rio de Janeiro ou Bahia, elle est largement pratiquée à travers le monde.


Batizado

 

Le batizado est un festival d'interaction entre les maîtres et les élèves . C'est une rencontre magique ; c'est de l'énergie ; la culture ; un échange d'informations ; c'est incroyablement émotionnel. C'est un moment intense où les maîtres, les professeurs et les étudiants de l' Escola Brasileira de Capoeira et des invités en provenance du Brésil et d'ailleurs se réunissent pour échanger des expériences , des connaissances et de la sagesse .

Comme la première rencontre des étudiants avec des maîtres invités , c'est dans le contexte du batizado que les initiés à l'art de la capoeira reçoivent un surnom par lequel ils seront connus au sein de la capoeira , y compris leur première corde (ceinture). Les élèves baptisés passeront également d'un grade à l'autre selon leur développement théorique et pratique tout au long de l'année.